LA PETITION DE HANDY CAPE:DOUBLONS LE QUOTA DES PLACES DE PARKING HANDICAPEES!!!

Publié le par HANDY CAPE

DECRET
Décret n° 2006-1658 du 21 décembre 2006 relatif aux prescriptions techniques pour l'accessibilité de la voirie et des espaces publics 
Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer,
Vu le code de la voirie routière, notamment ses articles L. 131-2 et L. 141-7 ;
Vu la loi n° 91-663 du 13 juillet 1991 portant diverses mesures destinées à favoriser l'accessibilité aux personnes handicapées des locaux d'habitation, des lieux de travail et des installations recevant du public, notamment son article 2 ;
Vu la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, notamment son article 45 ;
Vu le décret n° 95-260 du 8 mars 1995 relatif à la commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité, modifié par le décret n° 2004-160 du 17 février 2004, le décret n° 2006-765 du 7 juin 2006 et le décret n° 2006-1089 du 30 août 2006 ;
Vu le décret n° 2006-1657 du 21 décembre 2006 relatif à l'accessibilité de la voirie et des espaces publics ;
Vu l'avis du Conseil national consultatif des personnes handicapées en date du 15 février 2006 ;
Après avis du Conseil d'Etat (section des travaux publics),
Décrète :

2° Stationnement
"Lorsque des places de stationnement sont matérialisées sur le domaine public, au moins 2 % de l'ensemble des emplacements de chaque zone de stationnement, arrondis à l'unité supérieure, sont accessibles et adaptés aux personnes circulant en fauteuil roulant.
Lorsque cet aménagement fait partie d'un projet global de stationnement, le nombre de places réservées est calculé sur la base de l'ensemble des emplacements prévus au projet. Au-delà de cinq cents places, le nombre de places aménagées est fixé par arrêté municipal sans pouvoir être inférieur à dix.
Les emplacements réservés sont librement accessibles. Leur agencement permet à toute personne de rejoindre le trottoir ou le cheminement pour piétons sans danger et sans rencontrer d'obstacle.
Les parcmètres et autres systèmes d'accès sont facilement accessibles et utilisables par les personnes handicapées physiques. Ils sont installés au plus près des emplacements réservés mentionnés au premier alinéa du présent 2°."

Y'EN A MARRE !!!!!!!!!

 NOUS SOMMES ENCORE PLUS NOMBREUX A POUVOIR RECONDUIRE
ET IL N'Y A PAS PLUS DE PLACES HANDICAPEES

JE DEMANDE AU GOUVERNEMENT UNE NOUVELLE LOI QUI OBLIGE LES MAIRES DES COMMUNES A CONCEVOIR  4% DE PLACES DE PARKING POUR HANDICAPES SUR LE NOMBRE DE PLACES DE PARKING  POUR LES VALIDES.

DOUBLONS LE QUOTA ACTUEL DES PLACES POUR PERSONNES HANDICAPEES

CE N'EST PAS LE TOUT D'AVOIR DES VOITURES ADAPTEES SI LE DOMAINE ROUTIER NE L'EST PAS!!


MERCI DE SIGNER CETTE PETITION A L'ADRESSE SUIVANTE
"DES PLACES BLEUES POUR MA VILLE"

http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1708
 

Publié dans HANDICAPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

idylive 29/07/2010 17:36


Un vrai site de rencontre handicap

Un réseau social autour du handicap, où l’on revendique sa différence, ce site compte plus de 1600 membres qui contribuent à la qualité d’échanges authentiques, qu’ils soient amicaux ou
amoureux

La volonté d' Idylive est de dépasser les différences, notamment liées au handicap, tout en créant un lieu d’échanges agréable et convivial.


Nikki 22/05/2008 21:34

Oups!!! j'ai oublié de signer mon post (juste au dessus..la guerre enfantine avec un tube de rouge à lèvre bien rouge ! )
A + vous tous
Nikki

Nikki 22/05/2008 09:19

J'ai bien sur signé la pétition, et fait passer à mon carnet d'adresse. Ceci dit, si les quelques "places bleues" n'étaient pas squattées par des non-handi, ce serait déjà pas mal. Je mène ma "guéguerre" perso en disposant dans mon sac en permanence d'un vieux tube de rouge à lèvres,(bien gras, et bien rouge), et lorsque je vois une place handi induement occupée, j'écris sur le pare brise "PLACE HANDI" avec le rouge à lèvre. Ahhhhh, ça fait du bien!!!

anonyme 28/04/2008 19:29

Hello ! Je suis architecte, j'ai signé cette pétition, trouvant qu'en effet le nombre de places est, à grande échelle, relativement peu important.
Je suis toutefois très réservé quant à la forme de la pétition, et je tiens donc à le faire savoir :
- en effet le caractère 'juridique' me semble aller dans le sens actuel de considération de toute chose et de tout individu (peut-on encore parler de personne ?), à mon sens plus pour le pire que pour le meilleur... Ne peut-on pas, y compris pour une pétition, parler franc, parler humaniste, parler vrai, plutôt que vouloir singer ces rationalistes de comptoir (et peu importe le niveau règlementaire, il est trop souvent au bas fixe) ?
- j'insiste sur ce point parce-qu'il me semble, et c'est là la difficulté de partager notre monde, qu'en étant revendicatif et juridique, on participe à créer des cases à cocher, et non des conversations : l'idée développée de faire se croiser dans les classes enfants valides et handicapés mentaux ou moteurs, voilà qui peut mener à du dialogue (si ce n'est pas 'traité' comme une obligation règlementaire, car alors autant faire une visite de zoo - encore une question de manière...) ! Mais enrichir des rapports règlementés, voilà par contre qui mène, et nous le découvrons tous les jours, à une séparation des personnes, à un détachement des solidarités (on a payé -impôts- pour vous -règlementations accessibilité-, alors démerdez-vous -tous seuls- !) etc.
- sur le sujet précis, il aurait été possible d'aller plus loin : mis en relation avec le "développement durable" et la perte de pouvoir d'acheter du pétrole, il n'y a qu'un pas pour dépasser cette limite des x % : les valides vont pouvoir faire du co-voiturage, du vélocypède, puis abandonner bientôt la voiture devenue trop onéreuse et trop polluante : alors pourquoi parler de pourcentages puisque seules seront (sont ?) défendables à moyen terme les places pour handicapés ?
bien sincèrement, Eric

ronin 22/04/2008 21:25

Le macaron GIC permet ne pas payer le stationnement.

si je n'ai pas de place GIC dans une commune .
J occupe une place de valide de façon longue puisque je ne paie pas avec mon macaron GIC

C'est une place qu'un valide n'aura pas !!!