REDEVANCE AUDIOVISUELLE SONNE AVEC POUBELLE...

Publié le par HANDY CAPE

 "Personnes bénéficiaires d'un droit acquis au titre de la législation antérieure

Ce régime de droit acquis concerne les exonérations de redevance audiovisuelle qui ont été accordées en 2004 : aux personnes dont l'un des membres du foyer est handicapé, aux personnes âgées d'au moins 65 ans au 1er janvier 2004. Ces deux catégories de personnes qui remplissaient ces conditions au titre de l'année 2004, ont continué à être exonérées de la redevance en 2005, 2006 et 2007. Pour l'année 2008, seules les personnes âgées d'au moins 65 ans au 1er janvier 2004 continuent à bénéficier de l'exonération de la redevance audiovisuelle,  à conditions : qu'elles ne soient pas imposées à l'impôt sur le revenu au titre des revenus de l'année 2007, qu'elles occupent leur habitation principale : soit seuls ou avec leur conjoint, 

    • soit avec des personnes qui sont à leur charge, 

    • soit avec des personnes dont le revenu fiscal de référence de 2007 ne dépasse pas certaines limites. 

  • et qu'elles ne soient pas redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune."


    Et bien voilà on y est... Ce joli texte de loi est clair net et précis! Nous les handicapés on doit dorénavant payer cette fameuse redevance audiovisuelle!

    C'est formidable! Il était grand temps...

    Bah oui ma télé c'est ma copine, mon amie ,disponible 24H/24H présente presque 16H00 par jour chez moi... Elle m'occupe, me renseigne, me distrait, m'amuse. Parfois il n'y a qu'elle que j'entends pendant toute une journée. Je n'ai pas toujours de la visite. Et puis j'ai pas honte de dire qu'elle me rassure rien que de l'entendre même si je suis couché par force, j'ai l'impression de ne pas être seul, elle m'apporte un semblant de vie et de mouvement dans ma solitude.
    Alors PAYER LA REDEVANCE AUDIOVISUELLE parce qu'on a rien demander à personne d'être ou de devenir handicapé moteur, que l'on préférai tous être au boulot que planter devant cet objet rectangulaire je dis QUE L'ON SE FOUE ROYALEMENT DE NOTRE GUEULE!
    On ne demande pas la charité! On veut payer des impôts comme tout le monde! "NI PAUVRE NI SOUMIS" en fait ça veut dire quoi? On demande pas un rabais pour payer une place de cinéma mais que l'on nous donne les moyens de payer au plein tarif cette place! ON EN A RIEN A FOUTRE DE LA CHARITE! ON EN VEUT PAS!
    Surtout pas...
    Mais la télé c'est comme la sécu: Elle doit être remboursée au même titre que nos médicaments contre la douleur...
    Elle contribue qu'elle que part à un certain soulagement psychologique qui peut parfois soulager notre état physique douloureux.
    Alors c'est beau, c'est bien la mobilisation des artistes pour les handis.
    Alors c'est beau, c'est bien la mobilisation du gouvernement pour les handis.

    COMMENT OSENT ILS NOUS DEMANDER CETTE ANNEE DE PAYER LA REDEVANCE AUDIOVISUELLE ????

    Je deviens fou, enragé, perdu dans cette France qui se veut exemplaire.
    On nous parle de milliards de millions d'euros pour renflouer les banques.
    Moi je demande juste que l'on nous fasse grâce de cette redevance audiovisuelle d'une centaine d'euros...
    A TOUT JAMAIS...

    A BON ENTENDEUR,

    HANDY CAPE





Publié dans HANDICAPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

THERESE 01/02/2009 22:03

Je suis d'accord avec ces revendications les handicapés n'ont pas droit aux avantages qu'une personne âgée de plus de 65 ans a . La retraite et la vieillesse sont les choses normales de la vie mais le handicap on ne l'a pas demandé

LADY MARIANNE 25/01/2009 16:35

Bonjour,
je visite ton blog - j'ai déjà mis plusieurs commentaires - jamais de réponse ?
Pas de visite sur mon blog non plus ?
pourquoi ?
Merci de votre réponse - Lady Marianne handicapée elle aussi

bibifok 20/01/2009 19:18

dur combat que le tiens, mille respects. C'est une honte la redevance^^

colette 14/01/2009 13:36

tous lmes meilleurs voeux handy our cette nouvelle année bisous colette

danyboy 06/01/2009 11:37

Meilleurs voeux 2009 et merci de votre fidélité en ces moments délicats pour moi.