Maman regarde ! Le Monsieur il a des roues !

Publié le par HANDY CAPE

Et oui le Monsieur il a des roues !!! 
Voilà une situation que j'adore à savoir quand je croise en fauteuil roulant un gosse qui doit avoir 4 ou 5 ans et qui me regarde passer avec son innocence si attendrissante que je craque de bonheur à devoir m'arrêter ...

- Bonjour comment tu t'appelles? 
- Claire.
_ moi je m'appelle Handy
- Tu es très jolie Claire.
La maman à coté souriante s'adresse à sa fille:
- Qu' est ce qu'on dit au Monsieur?
-Merci Monsieur.
- Tu vois je t'es entendu tout à l'heure. Tu disais à ta maman que j'avais des roues. Et bien tu les vois mieux maintenant que je suis tout près Claire.
-Oui.
-Tu sais pourquoi je suis dans un fauteuil roulant?
-Non
Parce que je me suis fait bobo aux jambes alors je ne peut plus marcher comme toi! Alors grâce à ce fauteuil je peux me promener!
-C'est bien !
-Oui c'est très pratique ma chérie. Et puis tu sais il y a aussi des enfants de ton age qui on aussi un fauteuil roulant !  Bon je vais te laisser ! A bientôt Claire!
-Au revoir Monsieur Handy.  

REFLEXION...

C'est une exclamation très pertinente que Claire fait dés qu'elle me voit : " le Monsieur il a des roues! ".
Et évidement cela m'amène directement à cette question:

POURQUOI NE PAS SOUMETTRE A L'EDUCATION NATIONALE QUE DANS CHAQUE MATERNELLE  ET ECOLE PRIMAIRE DE FRANCE, UN PERSONNE HANDICAPEE MOTEUR VIENDRA PASSER UN MOMENT DURANT L'ANNEE SCOLAIRE  POUR EXPLIQUER AUX ENFANTS POURQUOI NOUS SOMMES DANS UN FAUTEUIL ROULANT ,NON VOYANT, OU MALENTENDANT?

Si on parle d'insertion dans notre société, ne faudrait t-il pas commencer par la base , à savoir nos enfants?
Et là je parle uniquement du "CONTACT" entre nos gosses et nous.
Eux aussi ils ont des questions à nous poser...

Je m'adresse  ici à vous Monsieur Darcos, ministre de l'éducation Nationale, faites nous rencontrer nos enfants par l'intermédiaire de l'école. Il y aura toujours dans chaque village ou ville de France un ou une handicapé moteur ravi de pouvoir répondre à toutes les questions de ces gosses !

Et j'ajouterai en plus, bien que  le sujet de l'insertion des enfants handicapés dans les écoles , sera le thème d'un prochain article, que cette démarche faciliterai l'insertion de ceux qui sont déjà présents dans les classes...

A bon entendeur,

HANDY CAPE


Publié dans HANDICAPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mme Tas 23/04/2008 23:01

je suis la maman d'un petit garçon malentendant;et mon petit garçon subit tous les jours les regards des autres comme s'il était venu d'ailleur.Ou des réflexions entre les enfants eux memes genre "tu n'entends pas quand je te parle?".Elle est belle la société d'aujourd'hui.Qu'est ce qu'elle sera DEMAIN?Oui ,cette société passe avant tout par une bonne éducation .Ecole et dans la maison.Chaque parent a le devoir d' éléver ses enfants humainement envers cette société où l'on vit tous ensemble.

HANDY CAPE 24/04/2008 13:16



Bienvenue Mme Thas!
Encore un témoignage qui comfirme ce que je demande à savoir que dans chaque école de France, 3 personnes représentant les 3 handicapes les plus courants, handicap en fauteuil roulant,
1 sourd et 1 non voyant passe en cour d'année scolaire chez les petits n primaires pour que les enfants puissent poser toutes les questions qu'ils ont.
On ne pas proner l'insertion des personnes handicapées et enfants si à la base meme on ne leur explique pas !!
J'espère que tu viendras nous rejoindre sur le forum ou justement tous les handicaps sont représentés et tu pourras surement entrer en contact avec des personnes qui vivent ce que tu vis et ce
dans une bonne humeur générale !!!
L'adresse du forum est sur la page d'acceuil



Bab 15/02/2008 07:04

Bonjour,

Je suis d'accord avec toi, le plus important est l'acceptation de la différence, qulle qu'elle soit.
Je crois que si Handy rapporte sa rencontre avec la petite fille, et se présente comme Handy, c'est parce que c'est son pseudo ici, son nom de scène, quoi ;-))
Il n'allait pas nous révéler son nom dans le civil.
Bonne journée.
Bab

HANDY CAPE 16/02/2008 12:52

Merci pour ton explication sur HANDY .))))

ariane 15/02/2008 00:09

Bonjour,
handicapée de naissance ma devise a toujours été ; "le droit à la différence mais pas à l'indifférance". Je pense qu'avant d'expliquer les problèmes des personnes en fauteil, il faut apprendre la tolérance.
Je trouve que partir d'un film comme Edouard aux mains d'argent avec Jhonny Deep pour parler de la différence est trés bien, je pense que c'est le plus beau film sur ce sujet. la différence attire d'abord la curiosité puis la recherche d'un certain profit et hélas dans ce cas le rejet. Il y a aussi Eléphant man comme film sur ce sujet. Les différences sont tellement surnaturelles que tout le monde peut s'y retrouver. Il n'y a pas que le fauteil dans les handicapés moteurs, les appareils, les cannes, les déambulateurs, les malformations, les amputations, les maladies invalidentes les IMC, les sourds et muets, les non voyants. Dans les personnes qui souffrent aussi de leur différence il y a aussi les obèses, les personnes de couleurs ou de petites tailles....
C'est pour cela que je toujours pensé qu'apprendre la tolérance était important, l'acceptation des différences des autres.
Si je trouve que pour le primaire et le collège un film permet de lancer le débat, pour les manternelles je voie bien la fable le lièvre et la tortue, avec une tortue à roulettes bien sur.

Ce qui m'a étonnée c'est que tu présentes comme "handy" à la petite fille, ne soyons pas une masse avec un seul nom, soyons d'abord nous même avec notre nom
Bonne journée.

HANDY CAPE 16/02/2008 12:48

Bonjour ariane!Comment ne pas être entièrement d'accord avec toi sur ton témoignage...Bien évidement, ce blog est ouvert à tous les handicaps moteurs et nous avons déjà des commentaires de personnes non voyantes ce qui me touche énormément.En ce qui concerne le prénom "Handy" à la petite fille c'est comme bab te l'a écris mon PSEUDO sur le site : HANDY   CAPE ... juste un petit jeu de mots !!A bientôt !

Laly 14/02/2008 16:25

Lassée de la gêne des parents d'élèves qui trainaient leur enfants limite avec la main sur leur bouche lorsque ceux ci s'exclament :
"T'as vu la dame,mamannnnnn elle est handicapé"
J'ai proposé à l'institutrice de mon fils de parler de mon handicap lors d'une réunion avec les parents afin de dédramatisé la situation!
Puis mon fils a apporté un livre très bien fait sur le handicap que l'instit a lu aux enfants.
Il faut que les choses soit expliqué simplement aux enfants et au bout de 2 minutes ils oublient le fauteuil.
Ta propotition est plus que pertinente et je souhaite que cela remonte....

HANDY CAPE 14/02/2008 17:51

Bonjour Laly!Voilà une très bonne initiative ! C'est sur les enfants comprennent très vite et le handicap il est illiminé à leurs yeux... ON VA TOUT FAIRE POUR QUE TOUT REMONTE !!!

Madame Yoyo 13/02/2008 21:48

C'est évidement une idée interessante, pour que l'enfant qui n'as aucune idée de ce qu'est être handicapé physique lourd, sache ce que c'est et approche les difficultés que cette personne a dans la vie de tous les jours. Mais la grande difficulté, reste le nombre de différents handicaps. Les plus simples à comprendre et à aborder par le enfants, sont je pense les handicaps sensoriels, ouîe et vue, de naissance ou pas. Rien qu'en prenant ces deux types, les moyens à mettre en oeuvre seront totalement différents, c'est ça qu'il faut expliquer, cette inégalité, dès la naissance parfois. Les hommes, femmes et enfants en fauteuil roulants auront à affronter d'autre problèmes, l'accessibilité des locaux, les moyens de transport, la mobilité au sein de l'école ou du lieu de travail et j'imagine aussi le regard des valides. Ce dernier soucis est, comme le relève bien ton article, à travailler dès le plus jeune âge du "valide". Une fois ce regard "eduqué", les décideurs de demain auront tout en main pour que la personne handicapé prenne une place quasi normale dans la société. Mais ce n'est ici que l'avis d'un valide...

HANDY CAPE 14/02/2008 10:02

Une fois de plus un excelent témoignage.Il est évident que tous les handicaps doivent etre abordé et c'est bien de mettre l'accent dessus.
belle conclusion...Nos enfants auraient un tout autre regard sur les personnes handicapés et l'insertion deviendrai beaucoup plus facile !!!