Je ne suis plus un anonyme !!!

Publié le par HANDY CAPE

Depuis que je me déplace en fauteuil roulant je comprends beaucoup mieux les stars qui parfois se plaignent de ne pouvoir aller faire leurs courses sans qu 'elles ne soient reconnues dans la masse. C'est sûrement pas facile à vivre mais c'est leur choix !!!
Moi j'ai rien demandé et pourtant...

Encore une belle après midi ensoleillée, où je vais aller prendre un peu l'air frais dans mon centre ville ! Gel dans les cheveux, rasé de près, deux petits pschiiiittt de mon eau de toilette et hop là c'est partit mon kiki, assit dans mon fauteuil roulant me voilà parti, prêt à vivre ce que vivent les stars à savoir le regard permanent d'autrui...

Et oui Mesdames et Messieurs les valides , nous aussi on a besoin de cet anonymat, de se confondre dans la masse sans que vous jetiez votre petit regard furtif sur nous dés que nous nous croisons!

Avant de me dire que j'étais complètement parano, j'ai fait un petit test avec des amis valides qui marchaient derrière moi et qui comme moi vérifiaient et comptabilisaient le nombre de leurs semblables valides qui allaient me regarder parce que j'étais en fauteuil roulant :Résultat: 97% des valides que j'ai croisé n'ont pu s'empêcher de tourner la tête dans ma direction. Dans les 3% qui restent , se sont essentiellement des gens qui portaient des lunettes de soleil... 

Pourquoi ce regard? Est- il inscrit dans nos gènes d'humain? Est-ce de la curiosité malsaine? Est- ce que le malheur de l'autre fait que l'on ne peut s'empêcher de le regarder?
Je n'ai pas les réponses... Mais ce que je sais, bien qui étant habitué, j'en souffre toujours. Je n'arrive pas à me dire , "je m'en foue...".

Le jour où nous serons pleinement intégré dans cette société, ce sera  aussi le jour où lorsque qu'un handicapé moteur croisera un valide, celui-ci restera aussi indifférent que si il croisait l'un de ces semblables.

Quant à nous, les handicapé moteurs, lorsque l'on se croisent, à 97% on se salut d'un petit signe de la tête comme si nous formions une espèce de petite communauté et que le fait de croiser un de ces semblables nous réconforte pour continuer à affronter le regard des valides sur nous...

A bon entendeur,

HANDY CAPE

 

Publié dans HANDICAPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cathy 05/03/2008 22:10

je suis sur mes 2 jambes, et si je regarde les 2 roues c'est pour voir s'ils ont besoin d'un coup de main, en general je demande si je peux aider et appelle Chéri qui est costaud et peut aider. C'est une autre option sur le regard des autres. Tu sais regulièrement je porte un corset en resine, l'été au dessus de mon tshirt, une fois une mère de famille a poussé un petit cri et évacuer son enfant... j'étais detruite ! Bon courage ou plutot... bonne résignation

HANDY CAPE 06/03/2008 12:02

Heureusement qu'il y a des gens comme vous pour nous aider!!!
Tu vois ton histoire avec le corset tu comprends ce que je veux dire...MAIS JE ME RESIGNE PAS.))))J'OUVRE MA GUEULE !!!
A bientot!!

Nikki 27/02/2008 00:08

Bonsoir vous tous. Merci de votre accueil. J'ai continué à vous lire. Ce n'est pas mon témoignage qui est poignant, ce sont les vôtres. Tous les vôtres. Une question me taraude depuis fort longtemps : à quel moment de l'évolution de l'humanité la "gent humaine" réalisera-t-elle qu'à tout moment, chaque être qui la compose, peut, un jour ou l'autre "passer de l'autre côté", et devenir handicapé ? Un accident de la route, un accident vasculaire, un "ratage" médical....De même que chaque personne en capacité de procréer, peut mettre un jour au monde un enfant handicapé ? De mon microcosme, je fais passer cette info à chaque fois que je le peux : "personne n'est à l'abri".
Je n'aime pas plus le terme de "valide" que celui d'"invalide" ; ma fille, elle, (11ans) refuse celui de "handicapée". d'ailleurs nous ne stationnons pas notre voiture sur les places handicapées, mais les "places bleues". c'est bien plus joli, non ?
A bientôt
Nikki

HANDY CAPE 27/02/2008 10:46

Bonjour Nikki,Tout d'abord merci pour ton soutient et sache que ce blog est le tien. Voilà une question bien difficile à répondre...On pense toujours que cela arrive à l'autre.Une façon de se protéger? Peut être... La misère, la douleur,l'accident  la mort font peur.On peut s'en remettre aux diverses religions si on est croyant et penser que c'est l'être suprême qui en à décidé et peut être est ce plus facile d'accepter son parcours, même la mort peut être plus paisible à accepter puisque cela suppose une autre vie après la mort . Pour les "non croyants" et je pense que de toutes les façons même pour les "croyants" on y pense secrètement mais cela reste tabou...La réaction d'un père à la naissance de son enfant n'est elle pas souvent de compter ses doigts afin de s'assurer qu'il est "normal"? Moi je l'ai fait! Un besoin de me rassurer...En tout cas l'un des buts de ce blog c'est bel et bien la prise de conscience que nos deux mondes handi et valides peuvent vivre en total harmonie .L'article dans lequel je parle de l'éducation des enfants à l'école de leur expliquer par la présence d'une personne handicapée moteur me semble être un moyen de faire passer ce message que personne est à l'abri... 

mumu 17/02/2008 13:00

tout a fait raison avec toi c vrais ont ne passe plus innapercu
dans nos fauteuil 2 eme sortis en fauteuil pour moi c difficile le
regard des autres pitier sentiment ont ne sait pas ce que pense les valide pour moi chaque sortie et pour le moment une souffrance et pas de gout car je ne m'accepte pas encore mais envers ces regard je repond moi car c enervant

Nikki 15/02/2008 10:24

Bonjour Handy. Le hasard à voulu que je croise votre blog. J'ai lu. Pas tout. Pas encore. Je suis très touchée par ce que j'ai lu. Je suis maman d'une petite fille déficiente intellectuelle. Vous allez me dire "hé, c'est pas pareil, nous on est handicapés moteurs"! Ben si! les regards des autres,compatissants, curieux, les "pas de regard du tout" qui te laissent supposer que t'es l'enfant naturel de l'homme invisible, les places de parkings, le files d'attentes au supermarché où on n'ose pas montrer sa carte de priorité, même si l'enfant qui vous accompagne ne peut pas rester debout, et bien on se cogne la file, on ne dit rien, on cherche un bord de gondole où elle peut s'assoir en attendant....les gens qui vous regardent, regardent l'enfant, puis s'échappent à la file d'attente d'à côté (hé, la contagion, ça existe!!)...vous voyez...nous faisons partie d'un même monde.
A bientôt
Nikki

HANDY CAPE 16/02/2008 13:06

Bonjour Nikki !
Témoignage poignant que tu viens de laisser.Je me doute bien que nos 2 mondes sont très proches l'un de l'autre.Lors de la création de ce blog,j'ai volontairement décidé de créer celui-ci pour les handicapés moteurs parce que je connais une petite partie de ce monde étant moi même handicapé moteur.
Mais il est clair que le mot "handicapé" est employé des 2 cotés moteurs et mentaux avec des paliers différents pour les deux...
Je suis très heureux que tu sois touchée par les articles publiés.
Ce blog est le tient aussi et tu peux réagir comme bon te semble.

Laly 14/02/2008 16:52

On a les contraintes des stars mais sans l'argent et les pailletes pfffffff on s'est encore fait avoir sur ce coup là moi je dis!!!!!

Plus sérieusement, se faire regarder comme une bête de foire dès qu'on met une roue dehors je l'assume de moins en moins, d'autant plus que je réside depuis quelques mois dans une région ou le paraitre compte beaucoup (quelle idée de déménager aussi hein:)
Bref, à croire que l'on a pas le droit de sortir, de faire les boutiques, ses courses, d'aller au musé......
"Ohhhhhhh un handicapé dans un musé!!!!"
"Oh une handicapée qui fait du shopping!!"
"Oh un handicapé qui achète du beurre!!!"

Pour ceux qui est de saluer ses semblabes cela me fait penser aux motards qui se salut également alors qu'ils ne connaissent pas...je pense en effet que cela peut être pour nous un réconfort
"oh pinèze je suis pas la seule abrutie à aller à Carrouf acheter mon lait, quel soulagement!"

HANDY CAPE 14/02/2008 18:00

C'est la raison pour laquelle il faut sensibiliser les enfants !